Ostensions – Eymoutiers

Salle Saint Psalmet, inauguration

Vocation d’une salle !

Bonsoir à vous toutes et tous. Nous sommes heureux d’être ensemble ce soir dans cette salle St Psalmet, avec le Père Pierre Antoine BOZO évêque du diocèse, les artisans qui ont travaillé à la rénovation de cette salle et à son environnement, avec les voisins, les membres de la paroisse, les membres d’associations pour le développement local.

Faisons brièvement le récit  de cette salle. Cette salle disposait d’une scène  de théâtre . Au temps où les loisirs des jeunes étaient rares , la paroisse jouait un rôle important d’animation. C’est ainsi que des pièces de théâtre étaient jouées en cette salle . Des enfants étaient accueillis, ceux du public et ceux du privé car alors il y avait une école catholique. Même que pendant la guerre des enfants étaient cachés sous la scène, communiquant par la trappe du souffleur. Le Père Bachellerie  est de grande mémoire. Depuis, les temps ont changé et la société s’est organisée . L’animation s’est diversifiée dans le public.

Notre époque connait la mise énorme. La salle devait être mise en conformité. Cette obligation devint pour nous une opportunité pour réfléchir au sens et à l’utilité de cette salle en prenant en considération les besoins de la paroisse , mais aussi l’implication de notre paroisse, comme acteur social dans la vie locale – selon son registre action- afin de prendre part à son développement et à la croissance des personnes dans leur propre chemin.

Pour cela nous avons pensé qu’il serait judicieux que cet espace puisse être à la fois lieu pour l’initiation à la foi chrétienne de ceux et celles qui le souhaitent enfants et adultes, et lieu pour accueillir de associations diverses.

Cette perspective nous a conduit à envisager une cloison-mur mobile qui permette d’accueillir simultanément les besoins de la paroisse et ceux de la vie associative.

Cette cloison-mur s’ouvrant permettrait aussi des rassemblements plus importants tels ceux du  MAS, du Monde Allant vers, de Télé Millevaches ou de l’Assemblée des Relais paroissiaux.

Merci à ceux de notre diocèse avec lesquels nous avons dialogué –  non sans le voile de quelques nuages –  pour arriver au terme du projet.

Merci aux entreprises qui, malgré les aléas que nous leur avons imposés, ont su comprendre, avec bienveillance,  le projet accompagné par Sophie Bertrand notre architecte et Damien Brédif , économe diocésain. M Gerbaud, Dussouchaud, Monsieur Charles, Monsieur Arnaud, Monsieur Paquet, Monsieur Geaix .Et puis les compères Jean-Jacques et Gérard . Chaque entreprise, dans sa partie, a apporté son concours. Je pense en ce moment à Daniel Geaix dont le décès nous tous a affectés.

Aujourd’hui nous en voyons les fruits  pour les  enfants, la préparation au mariage, le service évangélique de malades, l’accompagnent des familles en deuil , couples en chemin, groupes bibliques. Tous  sont heureux de se retrouver en cette salle lumineuse.

Nous en voyons les fruits pour les associations  ici représentées et qui aiment se retrouver dans cet espace : telles la Gerbe Pelaude bien sûr interface de la paroisse,   une chorale, Mille sources, le Mas , la Cimade, le Monde allant vers, le Lion’s club, Télé Millevaches, initiation à un logiciel informatique, « la communion qui vient »… et j’en oublie peut-être. Entre ces associations circule un certain art de vivre toujours en quête d’une forme plus accomplie, avec souvent des actions en faveur des plus démunis. Ce local paroissial peut avoir vocation de facilitateur de mixité sociale.

La paroisse est heureuse de favoriser le fonctionnement de cet espace social où  la paroisse et chaque association apportent avec bienveillance le meilleur de cette part d’étincelle de vie spirituelle qui anime sa vitalité .

La paroisse est heureuse de promouvoir une laïcité où la règle est celle du respect qui évite l’idéologie réductrice en humanité et où l’utilisation de la salle comporte la contribution financière, libre et participative.

Ainsi, nous pensons contribuer à la biodiversité de la « Maison Commune », comme dit le pape François et à la croissance spirituelle de chacun selon son histoire personnelle.

Une conviction c‘est celle de st Benoit  que je cite « qui que tu sois, prends le chemin de ton cœur ». Merci à vous toutes et à vous tous d’être là et de faire route ensemble sur ce territoire où il fait bon vivre.

Un grand merci.

Père Gilles Gracineau

Invitation à l’inauguration de la salle  « Saint Psalmet » samedi 14 mai, 18 heures, 

2 rue des Pénitents  87120 Eymoutiers

Translate »