Saint Pierre

Saint Pierre, chef des apôtres.

 

Pierre a été, avec Jacques et Jean, le plus proche disciple de Jésus, le premier des douze disciples, chef et missionnaire de l’Église primitive, porte-parole des disciples, et, selon la tradition, premier évêque de Rome et premier pape. La basilique Saint-Pierre de Rome serait construite sur la tombe de St Pierre.

Le nom de naissance de Pierre était Simon. Il était pêcheur de Bethsaïde, au bord du lac de Génésareth (Tibériade), comme son frère André, disciple de Jean-Baptiste, lorsque Jésus le rencontre et lui dit « suis-moi ». Il quitte sa famille et son travail et devient le premier des douze apôtres.

L’Evangile selon saint Matthieu rapporte la parole de Jésus: « Tu es Pierre, et sur cette pierre, je bâtirai mon Eglise ».  Il a été présent tout au long de la vie de son maître. L’événement le plus marquant de leur expérience commune est la « confession de Césarée », où Pierre a affirmé que Jésus était le Messie.
Il assiste à la Transfiguration de Jésus et à son agonie à Gethsémani.
Il suit Jésus lors de son arrestation et le renie trois fois lors du procès comme prédit par Jésus lui-même.  Il dit plus tard à Jésus: « Seigneur, tu sais tout, tu sais bien que je t’aime. »

A Pentecôte, Pierre annonce aux Juifs la résurrection de Jésus et baptise les premiers convertis.
Après avoir été arrêté deux fois à Jérusalem, pour fuir les persécutions d’Hérode Agrippa, il quitte Jérusalem pour Antioche, où il soutient que ceux qui se convertissent au christianisme peuvent se dispenser des rituels judaïques (circoncision et restrictions alimentaires). Une vive querelle l’oppose alors à Paul.
Il rend visite aux communautés chrétiennes de Galilée, de Judée et de Samarie. Se rend à Rome et attire beaucoup de païens à lui. Le préfet le fait arrêter et crucifier la tête en bas (à la demande de Pierre). Cela se passe sous l’empereur Néron en 64 (ou 67 selon les sources).

Pierre a tenu un rôle très important dans les premiers temps de l’Eglise chrétienne à Jérusalem. Après sa résurrection, Jésus a conservé toute son estime à Pierre en le confirmant dans son rôle de « chef » des apôtres. Jésus a donné cinq missions à Pierre :

* « Désormais tu seras pêcheur d’hommes », Evangile selon St Luc,
* « Je te donnerai les clefs du Royaume des cieux », Evangile selon St Matthieu,
* « Ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux », Evangile selon St Matthieu,
* « Affermis tes frères », Evangile selon St Luc,
* « Pais mes agneaux », Evangile selon St Jean.

Il est difficile de trouver des arguments plus solides prouvant combien Jésus voyait en Pierre le vrai responsable capable de poursuivre son action après lui. Pierre a effectivement assumé la direction de la communauté pendant les premières années après la Résurrection.
Il a organisé l’élection de Mathias, a été le porte-parole de l’Église naissante. Après avoir dirigé l’Eglise avec les Douze, Pierre a dirigé pendant un certain temps le collège des « colonnes » avec Jacques, le « frère du Seigneur », et Jean, fils de Zébédée. Il a rencontré des obstacles en la personne de Jacques, le frère de Jésus, puis de Paul.
Il a organisé les Eglises judéo-chrétiennes de Samarie et de la côte méditerranéenne.

Dans notre paroisse, Saint Pierre est le Saint Patron d’Augne, de Beaumont du lac et de la Croisille sur Briance

L’église de La Croisille a été construite au XIe siècle pour sa partie la plus ancienne : le chœur. Cependant la paroisse existait très probablement depuis l’époque carolingienne. L’évêque de Limoges y a toujours nommé les curés depuis Antoine Aimeric en 1447 jusqu’à Marc Merceron en 1941.

 photos Solange B. / octobre 2016

    Les Saints de la Paroisse