Saint Martin

Saint Martin

 

Saint Martin naît en 316 à Sabaria, dans la province romaine de Pannonie, dans l’est de l’actuelle Hongrie. Vers l’âge de 15 ans, Martin est incorporé dans l’armée et versé dans la cavalerie. Il st envoyé en garnison au nord de la Gaule, à Reims puis à Amiens.

C’est à Amiens qu’il accomplit le geste décisif de sa vocation. Au cours de l’hiver 338-339, que les contemporains ont décrit comme si “rigoureux que bien des gens mouraient de froid”, le jeune cavalier rencontre un pauvre en guenilles qui lui demande l’aumône. Martin n’a pas d’argent sur lui ; il tire son épée, tranche son manteau par le milieu et donne la moitié au pauvre. Ce geste sera immortalisé par des milliers de tableaux ou de statues. La nuit suivante, le Christ lui apparaît, portant la moitié du manteau donné au pauvre. « Martin, le catéchumène, lui dit-il, m’a revêtu de ce vêtement ».

Après un temps de vie érémitique dans l’île de Gallinaria, dans la mer Toscane, Martin retourne auprès de saint Hilaire, mais pour s`établir bientôt dans un autre lieu de solitude, à Ligugé, près de Poitiers. Il a 45 ans. Ligugé devient le premier monastère de la Gaule.

C’est à cet endroit que les habitants de Tours dont l’évêque vient de mourir, viennent chercher Martin pour qu’il lui succède. Martin de Tours est par excellence un personnage de légende. Il est l’un des saints les plus populaires de France.

Aujourd’hui plus de 236 communes portent son nom en France et plus de 4 000 églises sont placées sous son vocable ; son nom de baptême est devenu le nom de famille le plus fréquent de France.

Saint Martin avec Saint Martial sont les Saints Patrons de Saint Martin Château.

 

    Les Saints de la Paroisse