Saint Antoine de Padoue

Saint Antoine de Padoue

 

Né dans une famille noble et militaire. Descendant de Charlemagne, il est apparenté à la famille de Godefroy de Bouillon, duc de Basse-Lotharingie, vicaire du Saint Sépulcre, de qui sont issus les rois de Jérusalem, dont une branche s’est implantée au Portugal.

Il fonda un monastère à Brive, où il fit de nombreuses conversions. Il fut canonisé dès le 30 mai 1232 par le pape Grégoire IX. Le culte de saint Antoine de Padoue se répandit surtout aux XVe et XVIe siècles. Il devint le saint national du Portugal, dont les explorateurs le firent connaître du monde entier. Il est ainsi le patron des marins, des naufragés et des prisonniers.

À partir du XVIIe siècle, saint Antoine de Padoue fut également invoqué pour retrouver les objets perdus, puis pour recouvrer la santé, et enfin pour exaucer un vœu.

Au Moyen Âge, les représentations de saint Antoine de Padoue sont assez rares, mais elles deviennent très courantes à partir du XIVe siècle. La plupart des églises comptent aujourd’hui une statue de lui. Il est généralement représenté comme un homme chétif, vêtu de la bure franciscaine nouée par une cordelière à trois nœuds portant l’enfant Jésus et un exemplaire de l’ Evangile.

Saint Antoine séjourna à Châteauneuf la Forêt vers 1224. Il décida de la fondation du couvent franciscain de Limoges. Il eut dans une salle du vieux château sa plus célèbre apparition de l’enfant Jésus, Cette apparition peinte par Murillo est prouvée par acte notarié de l’époque (inscription dans l’église de Châteauneuf la Forêt)

 

Saint Antoine de Padoue est l’un des Saints vénérés à Châteauneuf la Forêt.

 

    Les Saints de la Paroisse